Transformation de Facebook en Meta, une idée ingénieuse ?

Réseau social le plus utilisé du monde, Facebook est une application utilisée par environ 2 milliards d’internautes quotidiens au deuxième trimestre 2021 dans le monde.

L’application s’ajoute à WhatsApp et Instagram comme étant un nouveau vecteur de communication et marketing.

Histoire de Facebook

Facebook a été créé en 2004 par Mark Zuckerberg et ses camarades de l’université de Harvard, à l’origine réservé principalement aux étudiants de cette université. Il s’est ensuite ouvert à d’autres universités américaines avant de devenir accessible à tous en septembre 2006.

Le nom du site a été inspiré des trombinoscopes (dis Facebook en anglais) de tous les élèves pris en début d’année universitaire.

Succès

Dès le 26 septembre 2006, toute personne d’au moins 13 ans ayant une adresse électronique valide pouvait posséder un compte sur Facebook. Le 21 janvier 2010 sort un livre qui retrace l’histoire de Facebook, de l’université de Harvard en 2003 jusqu’au courant de l’année 2009.

Un film est également sorti le 1er octobre 2010 appelé « the social network » retraçant la création de « The Facebook » à Harvard. Mark Zuckerberg annonce le lancement d’un système de messagerie e-mail qui aura pour nom de domaine « @facebook.com » dans le but de concurrencer Gmail et Hotmail.

Au fil des années, Facebook a ajouté et retiré de nombreuses fonctionnalités, toujours dans le but de satisfaire au mieux l’utilisateur.

Nouveau tournant

Jeudi 28 octobre 2021, la maison mère du groupe Facebook a changé de nom pour devenir Meta. Une nouvelle identité qui doit mettre en avant le métavers, l’Internet du futur pensé par le groupe américain.

Les plateformes Facebook et Instagram, les messageries WhatsApp et Messenger et les casques de réalité virtuelle Oculus appartiennent désormais à Meta.

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a annoncé la création de cette maison-mère pour mieux représenter l’ensemble de ses activités. Les noms des différents services resteront inchangés.

Le fondateur du géant des technologies, accusé de faire passer les profits avant les humains par de nombreux élus, a choisi « meta », qui signifie « au-delà » en grec ancien, pour montrer qu’il y a « toujours plus à construire » et un nouveau logo bleu en forme de « 8 » horizontal, ressemblant au symbole de l’infini en mathématiques.

Le « métavers » (contraction de méta-univers) représente selon lui l’avenir de l’internet, après l’ère des ordinateurs et celle des smartphones. Le public y aurait accès pour interagir, travailler ou se divertir via les lunettes de réalité augmentée et casques de réalité virtuelle, notamment.

Mais ce changement d’épithète est interprété comme une manœuvre de distraction par les détracteurs du groupe californien, alors qu’il est actuellement empêtré dans les scandales de la confidentialité des données et le respect du droit de la concurrence.

Facebook a également fait une autre grande annonce, mardi 2 novembre : la société n'utilisera plus la technologie de reconnaissance faciale qui permet d'identifier, depuis 2010, une personne sur des photos ou des vidéos postées sur le réseau social.

« Ce changement va représenter une des plus importantes évolutions en termes d'usage de la reconnaissance faciale dans l'histoire de cette technologie », a noté Jerôme Pesenti, le vice-président de la société, chargé de l'intelligence artificielle. « Plus d'un tiers des utilisateurs quotidiens de Facebook ont activé la reconnaissance faciale et peuvent être reconnus », a-t-il précisé. Plus d'un milliard de modèles numériques de reconnaissance faciale vont donc être supprimés. Cette décision, jugée inattendue par l'AFP, signifie que certains outils populaires du réseau ne fonctionneront plus : quand un utilisateur publiera une photo, l'algorithme ne devinera plus les noms des personnes présentes dessus, par exemple.

Facebook est un outil de communication et de marketing très puissant ayant un public précis et actif, ce qui intéresse de nombreux acteurs, que ce soit pour vendre, gagner en notoriété ou entretenir une image auprès de ce public. Esupcom forme à comprendre ces stratégies et à communiquer de la meilleure des façons via son Bachelor Communication des marques et des entreprises.  

évènements
10 conseils pour élaborer son CV
Le CV et la lettre de motivation sont les documents les plus importants lorsque vous postulez pour un travail. C’est par ce premier intermédiaire que la personne vous choisira pour un entretien ou ...
évènements
L’alternance, la formule privilégiée des étudiants ?
L’alternance est un choix que fait de plus en plus d’étudiants au fil des années car il comporte de nombreux atouts comme l’acquisition de compétences professionnels ainsi que le développement personnel. Qu’est-ce que l’alternance ...
évènements
EngrainaGES : la 10e édition du concours de création de start-up du réseau GES Eductive
Le Réseau GES Eductive organise un concours de création d’entreprise. Cette année en est la 10e édition ! Au programme : des coachings sur l’entreprenariat et un accompagnement au lancement de votre activité. Qu’est-ce ...