TikTok, le nouveau terrain de jeu du marketing et de la communication

TikTok, le nouveau terrain de jeu du marketing et de la communication

Tout le monde ne l’utilise pas, pourtant nombreux sont ceux qui en ont déjà entendu parler. Tiktok est devenu l’eldorado presque incontournable pour qui veut communiquer dans le but d’atteindre les 13-25 ans.

L’application s’ajoute à Facebook, Twitter et Instagram comme étant un nouveau vecteur de communication et de marketing.

Qu’est-ce que TikTok ?

TikTok est une application mobile de création et partage de vidéos courtes à la verticale comme Vine l’était il y a quelques années. Elle est d’abord développée en 2016 sous le nom de Douyin en Chine.

Lancée sur les stores internationaux – Play Store et App Store – en septembre 2017, TikTok rachète la même année son concurrent direct Musical.ly pour 800 millions de dollars et fusionne ainsi les deux applications.

De cette fusion est née une importante base d’utilisateurs partout sur le globe qui ne fait que croitre au fil des ans. En 2019, le milliard d’utilisateurs actifs est dépassé et TikTok se trouve dans les applications les plus téléchargées dans de nombreux pays. C’est toutefois en 2020, lors des nombreux confinements, que l’application explose, les utilisateurs y trouvant un refuge inespéré.

A ses débuts, Tiktok reposait surtout sur le playback de musiques en vogue, puis s’est naturellement tournée vers la dance de tous styles et tous genres. Avec le temps et sa démocratisation, Tiktok regorge maintenant de contenus différents : humoristiques, informatifs, culinaires, créatifs, …

L’application s’adressait en premier lieu aux 13-20 ans, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui : les plus de 20 ans sont autant voire plus à utiliser l’application.

Sa force ? Le User Generated Content, ou contenu généré par l’utilisateur. L’UGC repose sur le principe que l’utilisateur lui-même va produire du contenu et le partager sur les réseaux. Peu couteuse, cette méthode requière toutefois à l’entreprise de trouver LA bonne idée qui plaira aux utilisateurs et la fera « percer » – à comprendre « qui la fera fonctionner ».

A ce jour TikTok s’impose sans conteste dans le paysage des médias sociaux démocratisés aux cotés de Facebook, Twitter, Instagram et autres

Les acteurs qui se sont lancées sur TikTok

Haribo

Entreprise familiale lancée en 1920, aujourd’hui leader européenne du bonbon, Haribo augmente constamment son offre de confiseries. En 2019, pour promouvoir la sortie d’une nouvelle gamme, elle a donc lancé le #MaoamChallenge comptabilisant 5,2 millions de vues sur TikTok.

Le principe de ce challenge était de danser de façon étrange avec un paquet de bonbons « maoam » pour montrer qu’ils rendent fou.

Le choix d’Haribo de faire une campagne sponsorisée sur TikTok n’a pas été fait au hasard, en effet la cible de la marque, les 12-16 ans, représente une grande partie des utilisateurs de ce réseau social.

La marque a fait appel à un influenceur nommé Sasha Smiles qui comptabilise près de 850k abonnés et qui à lui seul a généré près de 122K likes 800 commentaires et 2K partages avec son TikTok sur le #MaoamChallenge. Celui-ci, dans la description de la vidéo, incitait ses abonnés à reprendre le # et filmer et poster une vidéo d’eux refaisant le défi.

Les déclinaisons du #Maoamchallenge que sont #maoam, #Maoammischief et autres réunissent plus de 11 millions de vues, on peut dire qu’en réunissant ces chiffres la campagne d’Haribo a été un succès.

Le Monde

Le célèbre quotidien ayant l’habitude d’être présent sur les réseaux sociaux, c’est tout naturellement qu’il s’est tourné vers Tiktok. La rédaction du Monde s’était également lancée avec succès sur Snapchat, où elle avait réuni 1,4 million d’abonnés et 300k vue quotidiennes.

Le Monde a publié son premier TikTok le 15 juin dernier, et on peut dire que le pari est payant puisqu’en seulement 5 mois, près de 400K personnes se sont abonnées, générant au total près de 5 millions de likes.

Le but du journal avec ce nouveau canal de diffusion est de s’adresser à une population qui ne consomme pas l’information via les médias dits traditionnels mais via les réseaux-sociaux.
C’est donc tout naturellement que le quotidien s’est lancé sur le dernier né d’entre eux, le but étant de délivrer une information fiable et lutter contre les fausses informations, très courantes sur ce réseau social, avec un ton moins formel que les médias télévisés, la radio ou le média papier.

 

Tiktok est un outil de communication et de marketing très puissant ayant un public précis et actif, ce qui intéresse de nombreux acteurs, que ce soit pour vendre, gagner en notoriété ou entretenir une image auprès de ce public. Esupcom forme à comprendre ces stratégies et communiquer de la meilleure des façons via son Bachelor Communication Digitale et Publicité.

Esupcom