X
Restons en contact
ESUPCOM répond à toutes vos questions
En savoir plus
workshop paris disneyland
Rencontre avec Rémi, finaliste du Workshop pour Disneyland Paris.

Le Workshop national Esupcom a commencé, c’est parti pour la session 2018 ! Et ce sont les BTS communication qui en parle le mieux.


Rencontre avec Rémi, finaliste du Workshop pour Disneyland Paris.

Nous avons rencontré Rémi, étudiant en BTS Communication qui a eu la chance l’année dernière d’être dans l’équipe finaliste parisienne du Workshop pour Disneyland Paris.

Rémi Beulaigne

Rémi, peux-tu nous dire comment s’est passé le workshop pour toi ?

C’a été un moment très important pour moi. On est pas du tout lâché en pleine nature mais bien encadré par l’école et au sein de l’agence. On fait très vite connaissance avec les membres de notre groupe et on essaie de faire un point sur nos compétences afin de bien répartir les tâches de chacun.

C’a été aussi un moment très intense et fatiguant car on a tout donné, en particulier sur la fin pour arriver à un projet dont on pouvait être vraiment fier.

Qu’est-ce que le workshop t’a apporté en tant qu’étudiant de BTS Communication ?

C’est très intéressant de voir un projet dans son intégralité.

C’est également formateur car on est en autonomie sans avoir le corps professoral en background. On doit être concentré sur la cohésion de groupe et faire nos propres choix.

En première année on découvre le rythme soutenu d’une réponse à un brief, dont les autres étudiants ont plus l’habitude puisqu’ils sont en alternance.

On découvre aussi un esprit de challenge avec des managers qui nous mettent bien la pression !

As-tu pu mettre en application ce que tu as acquis comme compétences pendant ce workshop ?

Ça a été un véritable apport au niveau des stages. J’étais déjà familiarisé avec le vocabulaire professionnel et aussi les process de prise de décision. Ça a été très bénéfique.

Comment résumerais-tu cette expérience ?

Ça à été une leçon de vie tant au niveau personnel que scolaire et professionnel.

En plus cela nous a permis de créer des liens avec les étudiants des autres classes, avec qui je suis toujours en contact et avec qui je continue d’échanger.

Esupcom